Petit conte symbolique

Il était une fois 3 roses

Petit conte symbolique ou comment notre inconscient s’exprime dans nos vies quotidiennes…

C’est l’histoire d’une jeune fille douce et discrète. Un jour, elle décide de s’offrir 3 roses. Oui, 3 roses, pour un nouveau départ. Avait-elle déjà reçu des roses? N’avait-elle jamais reçu de fleurs? Avait-elle un amoureux? N’en avait-elle pas?

Qu’importe! Tout ce qu’on sait d’elle, c’est qu’elle s’offrit 3 roses. Une rouge, une blanche, une rose. Et c’est là tout ce qu’il y a à connaître, car déjà par ce biais, nous en saisissons bien assez.

Fleurs, floraison, défloraison, défloration…

Défloraison, du latin défloratio, est l’action de cueillir des fleurs. Mot désuet précise François Noël Carpentier dans Philologie française ou dictionnaire étymologique Volume 1. Quant à défloration, il «ne s’emploie qu’au figuré, et signifie l’action par laquelle on ôte à une fille sa virginité.»

Notons par ailleurs que la rose est l’une des très rares fleurs ayant un nom qui lui soit dédié, différent du nom donné à la plante elle-même. En effet, la rose est la fleur du rosier. Ceci la rend précieuse et particulière.

Ainsi, la fleur dans l’inconscient collectif renvoie à la défloration. Est-ce utile de rappeler que c’est une rare « fleur » qu’on ne cueille qu’une seule fois ?

Oui mais trois roses. Pourquoi trois ? Pourquoi pas un bouquet me direz-vous?

Le 3 dans la kabbale correspond à Guimel, l’autonomie, la rencontre, «le pont. La connexion qui unit deux espaces dans la bienveillance» nous disent G.Athias & I.Boos dans GEST.

Quant à la 3ème carte du tarot de Marseille, elle évoque l’Impératrice. C’est «l’éclatement créatif, l’expression». La fleur qui s’ouvre, se propose dans toute sa splendeur.

La fleur, tout comme Guimel et l’Impératrice, porte en elle l’énergie de l’élément bois de la médecine traditionnelle chinoise. La rose éclot au printemps. Et le printemps nous parle de désir.

Ainsi, notre jeune fille s’offre 3 roses:

– Une rose rouge pour son désir (ardent de rencontre et de jouissance ?)

– Une rose blanche pour sa pureté

– Une rose rose pour la concrétisation, la « rencontre » (cf. Guimel), de son désir & de sa pureté… S’agirait-il de défloration ?

Nous n’en saurons rien. Mais en tout cas, elle, sait plus consciemment sur quelle énergie elle est câblée…

Histoire vraie.

ATTENTION Ces disciplines, ateliers et consultations NE se substituent en AUCUN cas à l'avis d'un médecin ni à un traitement médical conventionnel !
Copy link
Powered by Social Snap